A lire

pascale (1)

FLAMME ET CORPS

par Sandy Cazé

Illustration Nikos Leterrier

A Pascale Pineda

 

                                                                      Je suis la feuille morte                                                                      

Qui follement s’envole.

Le vent m’emporte,

Avant ma chute au sol.

 

Je suis le cabri ou le poulain,

Ivre de sa propre naissance,

Qui s’élance dans le matin

De sa jeune existence.

Je suis le sombre taureau dans l’arène,

Magnifique lutteur pour sa vie,

Qui fonce et se tord à perdre haleine,

Noir et rouge dans mon affreuse agonie.

 

Je suis les vagues qui frôlent la grève,

Lèchent le sable, et inlassablement

Nymphe habillée de blanc et de rêve,

Je fais un pas en arrière et un pas en avant.

 

Flamenco

 

Je suis la vague et je suis l’animal,

Je suis la feuille le poulain ou le taureau,

Je suis à la fois femelle à la fois mâle,

J’incarne le sable le vent et l’eau.

 

Flamenco

 

Mes pieds ancrés dans la terre,

Martelant comme des sabots,

Mes mains élancées enlacées à l’air,

Sont légères comme des oiseaux.

 Flamenco

 Danse de vie et de colère,

Chants de rage et de sang,

Talons percussion et poussière,

Je prolonge une mémoire sensuelle de mille ans.

 

Poème écrit par Sandy Cazé

http://encredelune.over-blog.org/

Illustration Nikos Leterrier

http://mauperthuis.blogspot.fr/

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>